Go to Top

Profil d’Élizabeth Allard

Bâtisseuse communautaire et leader franco-ontarienne

elizabeth-allard-photo

Née à Ottawa en Ontario, Élizabeth Allard a vécu son enfance à Rimouski et plus tard, à Québec, où elle a reçu son éducation en Lettres-Sciences et en Administration des affaires.

En 1961, à l’époque où les professions non-traditionnelles sont encore peu encouragées pour les femmes, elle s’enrôle dans la Milice des Forces canadiennes et reçoit sa commission d’Officier.

Première femme officier à occuper un poste opérationnel  à la 5e Brigade du Canada, Élizabeth a œuvré pendant 25 ans dans le domaine des Langues officielles et de la formation  linguistique.

Au cours de sa carrière militaire et civile, Élizabeth  a occupé différents postes opérationnels et postes de gestion au sein des Forces armées et de la Défense nationale. En plus des Langues officielles, ses champs d’expertise comprennent le développement de politiques et la gestion de programmes du Personnel, de la Logistique et des Langues Officielles. C’est sous son égide que plusieurs politiques et programmes à tenir bilingue sont élaborés, entre autres, le Corps d’officiers bilingues, les Services bilingues aux familles de militaires et les politiques reliées à l’enseignement de la langue seconde.

Le 22 octobre 2001, elle est nommée au poste de Directeur des langues officielles pour le ministère de la Défense nationale et des Forces canadiennes, devenant ainsi la première femme à occuper ces fonctions  au Canada.  Elle prend sa retraite en 2003.

Engagement communautaire:
Depuis sa retraite, l’engagement communautaire continue de faire partie du quotidien d’Élizabeth et préside activement le Comité de Pastorale à sa paroisse.

Ayant évolué pendant 25 ans dans le domaine de la Loi sur les Langues officielles, Élizabeth demeure consciente des droits et des attentes de la communauté francophone, surtout chez les aînés. En 2006, elle joint les rangs Fédération des aînés et retraités francophones de l’Ontario. Sa première tâche consiste à présider le Comité des Statuts et règlements. En juin 2007, elle est nommée au Bureau de direction et occupe le poste de vice-présidente de la Fédération.

Convaincue du rôle que les aînés  jouent dans la société, elle a été, et reste toujours, une ambassadrice aguerrie auprès des gouvernements et a défendu les intérêts des aînés dans plusieurs dossiers dont celui de la règlementation des maisons de retraite.  Philosophe de cœur, elle véhicule le message encourageant que « Vieillir est un Art », afin de contrer l’âgisme.

En plus de son engagement à la Fédération des aînés et des retraités francophones de l’Ontario, Élizabeth a siégé, à titre de vice-présidente, au Bureau de direction de la Fédération des aînés et aînées francophones du Canada (FAAFC). Elle est également vice-présidente du Comité consultatif des Services en français de la Ville d’Ottawa.

De plus, soucieuse de promouvoir la richesse de la francophonie, sa culture et ses valeurs, Élizabeth agit en tant que consultante auprès de la Table féministe francophone de concertation provinciale pour le projet œuvrant pour favoriser le développement et le leadership des femmes francophones de toutes les origines à la gouvernance locale de l’Ontario.

En octobre 2013, lors de l’Assemblée générale biannuelle de la FARFO, Élizabeth est élue à titre de présidente de la Fédération, pour un mandat de deux (2) ans. Elle travaille aux côtés de Monsieur Georges Orfali, élu à titre de vice-président.

Prix et reconnaissances
En 2010, Élizabeth a reçu le Prix Femmes Chefs de File en développement communautaire, pour son leadership communautaire exceptionnel visant à améliorer la vie des femmes et des jeunes filles en Ontario.

En 2012, Élizabeth a reçu la Médaille du Jubilé de diamant de la reine Elizabeth Il « en reconnaissance de la passion et du dévouement démontrés et de l’impact positif de votre contribution en Ontario et au Canada . »

En 2013, Élizabeth se voit décerner la médaille de l’Ordre de la Pléiade lors d’une cérémonie à Queen’s Park.  Cette médaille est destinée à reconnaître les mérites des personnalités qui ont contribué à l’épanouissement de la langue française en Ontario.

Leader franco-ontarienne, bâtisseuse communautaire et femme de conviction, Élizabeth représente tous les jours la Fédération des aînés et des retraités francophones de l’Ontario avec l’audace, la force de caractère et la compétence qui ont caractérisé son parcours personnel, professionnel et philanthropique.